Amyot

Mon cher parrain,

Merci de ta fidélté, de ton intérêt pour moi et ma petite famille. Chaque année tu as pris le temps de m’écrire, de m’offir de bons voeux, de t’intéresser à moi. Avec toi, je ne me suis jamais senti jugé, au contraire, encouragé. Merci de m’avoir lu et compris.

Ton filleul,

Amyot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :